DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvelle répression sanglante au Yémen


Yémen

Nouvelle répression sanglante au Yémen

Deux personnes ont été tuées par balles et des dizaines blessées lundi lors de nouvelles et importantes manifestations contre le régime au Yémen.

Dans plusieurs villes du pays, les protestataires ont défilé en réclamant le départ du président yéménite Ali Abdallah Saleh.

A Taëz, la deuxième ville du pays, au sud-ouest de Sanaa, 50 manifestants ont été blessés dont la moitié par balle.

A Albayda, selon un témoin, des hommes appartenant au parti au pouvoir ont tiré contre un sit-in de protestation tuant un manifestant et blessant trente autre personnes avant de s’enfuir.

Les forces de sécurité yéménites ont tué un autre manifestant à Ibb au cours de la dispersion d’une marche. Là encore trente personnes ont été blessées dont huit par balles.

Enfin à Sanaa la capitale, des milliers d’instituteurs et d’institutrices ont également réclamé lundi le départ du président yéménite.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Président portugais appelle les partis politiques à être responsables