DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après une journée de terreur, à nouveau des tirs à Deraa

Vous lisez:

Après une journée de terreur, à nouveau des tirs à Deraa

Taille du texte Aa Aa

Le calme n’est pas revenu à Deraa, berceau de la contestation en Syrie. Des tirs des forces de sécurité étaient à nouveau entendus ce matin, après l’opération massive de la veille.

Des milliers d’hommes appuyés par des chars et des blindés ont investi la ville hier, 25 personnes ont été tuées dans le pilonnage intensif, selon des militants des droits de l’Homme. Le régime de Bachar el-Assad a une autre version : cette intervention, c‘était à l’appel des habitants, pour en finir avec les “groupes terroristes extrémistes”.

Selon les ONG, plus de 350 civils ont été tués depuis le début de la contestation, mi-mars.

Les Etats-Unis ont donné l’ordre aux employés non-essentiels de leur ambassade de quitter la Syrie. L’administration Obama examine la possibilité d’adopter des “sanctions ciblées” contre le pouvoir syrien. La Grande-Bretagne annonçait ce matin travailler dans le même sens avec ses partenaires internationaux.