DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libye: l'Italie va prendre part aux frappes aériennes

Vous lisez:

Libye: l'Italie va prendre part aux frappes aériennes

Taille du texte Aa Aa

Un amas de ruines, c’est ce qu’il reste de l’une des ailes de la gigantesque résidence de Mouammar Kadhafi à Tripoli, et dans laquelle il avait installé son bureau et sa bibliothèque.

C’est l’un des nombreux points stratégiques pris pour cible par l’OTAN dans la capitale libyenne où les raids aériens se sont intensifiés depuis vendredi.

Des explosions devenues quotidiennes et qui auraient fait plusieurs victimes civiles, selon la télévision d‘état qui ne fournit toutefois aucun bilan.

Plus à l’est, dans Misrata désormais libérée, les secouristes multiplient leurs recherches pour tenter de retrouver de nouveaux corps sous les décombres.

Après 2 mois de siège et de combats d’une rare intensité, la troisième ville du pays s’apparente à un champ de bataille apocalyptique.

Incapable de faire face au déluge d’obus et de roquettes, les soldats fidèles au régime ont fini par abandonner temporairement la ville aux mains des rebelles qui crient déjà victoire.

Jusque ici très réservée, l’Italie a décidé à son tour d’envoyer plusieurs de ses avions F16 pour pilonner le territoire libyen.