DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après le séisme, Standard and Poor's menace de dégrader la note du Japon

Vous lisez:

Après le séisme, Standard and Poor's menace de dégrader la note du Japon

Taille du texte Aa Aa

L’empereur du Japon et son épouse sont à nouveau allés à la rencontre des sinistrés dans les zones dévastées par le séisme et le tsunami du 11 mars.

A Minamisanriku, l’une des villes les plus durement touchée, il y avait 20.000 habitants avant le drame. Un millier sont morts ou portés disparus, 6000 personnes sans toit ont trouvé refuge dans le gymnase d’une école.

Du côté de Fukushima, le combat pour redresser la situation est toujours difficile. Tepco, l’opérateur de la centrale, a annoncé aujourd’hui qu’une femme qui y a travaillé jusqu’au 23 mars a reçu des doses de radioactivité trois fois plus élevées que la limite autorisée.

La catastrophe a aussi des conséquences économiques : l’agence de notation financière Standard and Poor’s a menacé de dégrader la note de la dette à long terme du Japon, cette note est actuellement fixée à “AA-”.

Le coût du séime va aggraver le lourd déficit public nippon.