DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A quoi servent vraiment les symboles européens ?

Vous lisez:

A quoi servent vraiment les symboles européens ?

Taille du texte Aa Aa

Question de Jean-Baptiste, France:

“J’aimerais bien savoir, en tant que français, en tant qu’européen, où on en est de la construction européenne notamment dans ses symboles? On a un drapeau, un hymne… Mais qu’en est-il : on a cet hymne mais on ne le chante pas, on a ce drapeau qui flotte mais on ne sait pas trop à quoi il correspond. Alors à quoi bon avoir des symboles si on ne les utilise pas?”

Réponse : François Brunagel, Chef du protocole au Parlement européen

“Il faut savoir que immédiatement après l‘élection au suffrage universel du Parlement Européen en 1979, le Parlement qui représente les citoyens de l’Europe a voulu que celle-ci soit dotée de symboles, de symboles comme en ont les Etats. Donc essentiellement un drapeau et un hymne.

Il y a eu de longs débats et finalement en 1986, on s’est résolu à adopter non pas un nouveau drapeau mais le drapeau qui avait été créé au début des années 50 par le Conseil de l’Europe parce qu’il n’y a pas 2 Europes, c’est 1 seule et même Europe, simplement dans des formes d’intégration différentes.

Et puis on a adopté également plus tard l’hymne européen, c’est-à-dire le dernier mouvement de la 9ème symphonie de Beethoven également appelé “L’ode à la joie”.

Ensuite il y a d’autres symboles qui ont été adoptés par la suite notamment une devise pour l’Europe – “Unis dans la diversité”, “In varietate concordia” – qui a été adoptée en 2001 et je pense qu’avec cela, le citoyen a de quoi se reconnaître à travers ces symboles, si on y ajoute en plus, le passeport européen, et pour ceux qui ont la chance de l’avoir également, l’euro.

Le 9 mai à Strasbourg, le PE va célébrer le 25ème anniversaire de l’adoption du drapeau et de l’hymne européens, d’une part en organisant une levée des couleurs européennes en présence de l’Eurocorps (l’armée multinationale contrôlée par l’Union européenne) devant le Parlement et, ensuite, un concert au cours duquel sera joué l’hymne européen”.

Et si vous souhaitez, vous aussi, poser une question, vous êtes sur le bon site internet !