DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Jean-Paul II : le Vatican paré pour la béatification


Vatican

Jean-Paul II : le Vatican paré pour la béatification

Le Vatican est fin prêt pour le grand jour. Le 1er mai, des milliers de catholiques vont célébrer comme un triomphe à Rome la béatification de Jean Paul II. Six ans après sa mort, il sera déclaré bienheureux, un hommage à ce Pape qui en 26 ans de pontificat a rajeuni le visage de l’Eglise sans en changer la doctrine.

“Avant tout, pour nous les jeunes, il est un exemple de courage, commente Giulia Minucci, une catholique italienne de 22 ans. Ce n’est pas vraiment facile pour les jeunes d‘être cohérent – de nos jours, il y a si peu de vrais croyants. Il nous a toujours encouragés à exprimer nos idées, et il l’a fait d’une façon très jeune !”

Le pape le plus populaire du XXeme siècle est décédé en avril 2005 après une longue agonie suivie quasiment en direct par les fidèles.

La foule n’a jamais été aussi dense sur la place Saint-Pierre que pour les obsèques de Karol Wojtyla, le 7 avril 2005. Une foule qui voulait voir ce pape venu de l’autre côte du Rideau de fer être sanctifié sur le champ… Santo Subito.

Mais l’Eglise a ses règles. Avant la sanctification, il faut passer par la béatification, et pour cela il faut un miracle.

C’est en France qu’il se serait produit. En mars 2007, une religieuse atteinte de la maladie de Parkinson, dit s‘être réveillée guérie le 3 juin 2006 après avoir longuement prié en évoquant le pape défunt.

“J’ai croisé une petite soeur qui m’avait beaucoup accompagnée et là je lui ai dit, en lui montrant ma main, cette main gauche : regarde, ma main ne tremble plus, Jean-Paul II m’a guérie !” rapporte Soeur Marie Simon Pierre.

Ce témoignage est joint quelques jours plus tard au dossier sur la vie de Jean-Paul II, étape nécessaire à sa béatification. L’enquête est bouclée en grandes pompes en avril 2007.

La rapidité de la procédure, qui dure habituellement 5 ans, n’a qu’un précédent : l’enquête sur Mère Teresa de Calcutta.

Scellés, les documents sont expédiés à la Congrégation pour la Cause des Saints. La béatification est le premier pas vers la sainteté, mais pour l’atteindre, il faudra un deuxième miracle.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Oslo ou les racines de la rupture