DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Palestiniens : réconciliation surprise des frères ennemis

Vous lisez:

Palestiniens : réconciliation surprise des frères ennemis

Taille du texte Aa Aa

Mercredi, le chef de file des islamistes du Hamas, Ismaïl Hanyieh, et le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, ont signé un accord au Caire. Les deux parties s’engagent à former un gouvernement transitoire avant des élections, prévues l’année prochaine.

Pour le porte-parole du Hamas, cet accord de principe signifie que les deux camps commencent “à trouver une solution aux problèmes les plus sensibles”. Hamad El-Rakeb espère que “cet accord, avec le soutien arabe et égyptien, fera de la réconciliation une réalité”.

Une réconciliation critiquée par le Premier ministre israélien. Pour Benjamin Netanyahou : “L’Autorité palestinienne doit choisir entre la paix avec Israël, et la paix avec le Hamas. La paix avec les deux est impossible parce que le Hamas a pour objectif la destruction d’Israël et il l’exprime ouvertement”.

Depuis la prise de contrôle de Gaza par le Hamas, en juin 2007, les islamistes et le Fatah (formation du Président Abbas) étaient à couteaux tirés. Mais les deux parties ont fait d‘énormes progrès en acceptant, notamment, la réunification des forces de sécurité.