DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : 200 Baasistes démissionnent en réaction à la répression

Vous lisez:

Syrie : 200 Baasistes démissionnent en réaction à la répression

Taille du texte Aa Aa

Dénoncée par les pays occidentaux, la répression syrienne divise les élus du pays. Mercredi 200 membres du parti Baas, le parti unique, ont démissionné pour protester contre les violences. Un geste impensable avant le début du mouvement de contestation, le 15 mars denier. Mais face à la répression sanglante du régime, qui a fait près de 500 morts, ces élus de la province de Deraa et des régions voisines ont voulu faire entendre leurs voix. Tout comme les 28 autres Baasistes qui ont également quitté la formation à Banias, sur la côte.

De son côté l’ONU piétine. Le projet européen de résolution condamnant la répression a été rejeté par la Russie, la Chine et le Liban. Moscou et Pékin s’opposent à toute ingérence dans les affaires intérieures du pays.

Faute d’accord aux Nations unies, l’Union européenne et les Etats-Unis pourraient imposer leurs propres sanctions au régime syrien. Régime qui n’a pas hésité à déployer ses chars contre les manifestants.