DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gif se rebiffe

Vous lisez:

Le gif se rebiffe

Taille du texte Aa Aa

Préparez vos yeux, c’est le grand retour du gif. Mais le gif grande classe. Les gif, ce sont ces images animées en boucle que vous pouvez croiser un peu partout sur le web. Et il semble que depuis son enfance au milieu des années 1990, le gif a mûri et atteint l‘âge de raison. Le blog de Jamie Beck, photographe à New York, illustre ce changement de style. Ses images distillent de l’animation avec légerté dans des photos de mode ou de New York très léchées. Dans un style proche, le Tumblr If we don't remember me, propose aussi des gif de bonne qualité tirés de films. La jonction entre le début et la fin de la boucle est, dans ce blog, particulièrement travaillée et il souvent difficile de la voir.

Ce souci du détail et d‘économie des moyens est rare dans la majorité des gif qui peuplent le web et qui avaient un peu disparu de nos écrans ces derniers mois. A ces débuts, le gif était minimaliste et essentiellement dessiné. La boucle était donc simple à réaliser et l’image finale très légère. Les premiers sites web regorgeaient de ces petites vignettes. Vous avez forcément déjà croisé la banane qui danse ou des arobases qui tournent sur elles-mêmes.

Les animations de photos puis les vidéos simplifiées ont pris la suite pour faire rire dans les chaumières. Le mauvais goût est souvent assumé et le plus drôle côtoie le plus absurde. Quelques images tirées d’un blog spécialisé (abandonné depuis quelques mois) sont exemplaires : une girafe à deux pattes, un chaton jouant de la guitare, un employé déguisé en pacman courant dans les couloirs, ou encore un garçon surfant sur un skateboard humain. Les gif “vidéos” sont aussi utilisés pour illustrer les "fail". Des heures d’amusement sans fin, sans fin, sans fin…

Marie Jamet