DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des ambassades cibles d'attaques à Tripoli

Vous lisez:

Des ambassades cibles d'attaques à Tripoli

Taille du texte Aa Aa

Les ambassades britanniques et italiennes prises pour cible ce dimanche à Tripoli, “un acte grave et ignoble” pour Rome, “une violation des obligations internationales” selon Londres.

Pas de blessé, les représentations étaient vides mais la Grande-Bretagne décide d’expulser en retour l’ambassadeur libyen. Le personnel étranger des Nations unies se préparent lui à quitter le pays.

Des attaques quelques heures après les bombardements de l’OTAN qui samedi soir ont touché le quartier général du colonel Kadhafi.

Selon Tripoli, ces frappes auraient causé la mort du plus jeune fils du dirigeant et de trois de ses petits-enfants, une information difficilement vérifiable. Seul le vicaire apostolique de Tripoli la confirme. Des images de la télévision d’Etat libyenne le montre aux côtés d’autres dignitaires religieux devant des dépouilles. L’OTAN, accusé d’avoir voulu assassiner le raïs, dément avoir pris pour cibles des personnes.