DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fumer dans les lieux publics est désormais interdit en Chine

Vous lisez:

Fumer dans les lieux publics est désormais interdit en Chine

Taille du texte Aa Aa

Ce 1er mai rime avec moins de cigarettes dans l’Empire du milieu du moins sur le papier. Car dans les faits, la mesure sera difficilement respectée. Pékin avait promis des jeux Olympiques en 2008 et une Exposition universelle en 2010 non fumeurs mais ces engagements n’ont pas été honorés.

“Je suis accro. Je mourrai si je devais arrêter de fumer. En plus, c’est difficile de se faire des amis ou de faire des affaires sans fumer. Proposer une cigarette, ça fait vraiment partie de notre culture”, explique cet homme.

Pour cette femme qui ne fume pas, “l’entrée en vigueur de cette loi est une nécessité. Ceux qui fument ne pense pas aux enfants, aux personnes âgées, aux femmes enceintes qui deviennent les victimes de leur comportement irrespectueux”, s’insurge-t-elle.

Plus de 350 millions de chinois fument selon les dernières enquêtes. Et le pays occupe même le premier rang en terme de production en assurant 42% du marché mondial.

Mais la nouvelle loi s’annonce difficile à appliquer comme l’explique ce policier : “Nous essayons d’empêcher les gens de fumer en leur montrant les affiches. Mais parfois, certains réagissent très mal et c’est compliqué à gérer. C’est un processus ardu et qui va prendre du temps”.

Les enjeux sont pourtant de taille. Le tabac tue plus d’un million de personnes chaque année en Chine. Selon les médecins chinois et étrangers, le nombre de morts pourrait même tripler d’ici 2030 si rien n’est fait.