DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Que va devenir Al-Qaïda ?

Vous lisez:

Que va devenir Al-Qaïda ?

Taille du texte Aa Aa

Comment la mort de Ben Laden va-t-elle affecter le réseau Al Qaïda ?

Nous avons joint le professeur Greg Austin, vice-président de l’East-West Institute, spécialisé dans le contre-terrorisme, pour répondre à cette question.

James Franey, euronews :
Professeur Austin, merci beaucoup de nous avoir rejoints. Que va t-il se passer pour Al-Qaïda après Ben Laden ?

Greg Austin, vice-président du East-West Institute :
Je pense qu’Al Qaïda va répliquer à cette attaque. Je pense qu’ils vont viser des petites cibles d’abord, des ambassadeurs américains, en Arabie Saoudite ou au Pakistan. Ils vont prendre leur temps et planifier une attaque plutôt sérieuse à moyen terme, dans un, deux ou trois ans probablement.

James Franey, euronews :
Ne pensez-vous pas que le réseau a été affaibli quand-même par la mort de Ben Laden ?

Greg Austin :
La nébuleuse est bien sûr affaiblie par la mort de Ben Laden. Elle a aussi été affaiblie par la pression que les Etats-Unis et leurs alliés ont mise sur Al Qaïda et ses soutiens ces dernières années. Mais elle est toujours bien présente. Nous savons qu’Al Qaïda est toujours en relation avec tout un nombre de gens dans le monde. Nous savons que le second de Ben Laden est toujours en vie quelque part.

L’un des problèmes pour Al Qaïda est qu’ils vont devoir bloquer leurs communications et bloquer leurs activités. Ils vont faire profil bas afin d‘éviter de nouvelles attaques contre eux, et vont frapper plutôt dans un ou deux ans plutôt qu’immédiatement.

James Franey, euronews :
Pensez-vous que Ben Laden soit plus utile mort que vivant à la cause djihadiste ? Celle-ci va t-elle s’en trouver galvanisée ?

Greg Austin :
Je pense que cela va galvaniser la cause des gens autour de Ben Laden. Mais globalement, qu’il soit vivant ou mort, cela n’a pas vraiment d’importance. J’entends par là qu’il était comme une figure clé et un héros pour certains. Mais il a perdu, à travers le monde musulman, beaucoup de crédibilité ces dix dernières années. Je pense que le terrorisme a vraiment été délégitimé pour la plupart des musulmans.

James Franey, euronews :
Ben Laden a été traqué au fin fond du Pakistan. Quel effet cela va t-il avoir sur les relations entre les Etats-Unis et le Pakistan ?

Greg Austin :
Je pense que c’est très inquiétant, car Ben Laden était là, habitait là, près d’une base militaire. Cela ne change pas vraiment le caractère de la relation entre le Pakistan et les Etats-Unis, mais cela montre le dilemme qui la caractérise. Il existe un soutien très important de l’extrémisme violent à l’intérieur du Pakistan. Le gouvernement pakistanais a très peu d’options. Il fait de son mieux pour contenir la pression, mais le Pakistan est un très gros problème pour la diplomatie américaine. Le fait que Ben Laden ait été tué à l’intérieur du pays n’est pas une surprise et ne signifie ni un tournant ni une raison de réévaluer fondamentalement cette relation. Toutes les personnes importantes au sein de l’administration américaine ont bien compris la substance de l’opinion au Pakistan en ce qui concerne Ben Laden et en ce qui concerne les Etats-Unis. Rien ne change vraiment. La nouveauté, c’est que cela va donner plus d’opportunités aux Américains de mettre plus de pression sur le Pakistan pour qu’il renforce son action contre les extrémistes à l’intérieur du pays.