DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hôtesses de l'air et maîtresses d'art martial

Vous lisez:

Hôtesses de l'air et maîtresses d'art martial

Taille du texte Aa Aa

Avis aux passagers de la compagnie Hong-Kong Airlines : si vous êtes trop turbulents, les membres d‘équipage sauront vous calmer en deux-temps-trois-mouvements. Les hôtesses ont en effet suivi des cours de Wing Chun, un des variantes du Kung Fu.

Comme tout art martial, cela permet d’abord de rester maître de soi en toute circonstance (c’est utile dans les avions !) mais aussi maîtriser son vis-à-vis, exemple : un passager ivre.

Katherine Cheung est instructrice. Elle explique que le Wing Chun a été conçu “par des femmes pour des femmes”. “L’intérêt, dit-elle, c’est qu’on peut le pratiquer dans un espace réduit. Certains autres arts martiaux nécessitent de faire des grands mouvements, ce qui est impensable dans un avion”.

“Cela n’a pas une vocation offensive, estime Royce Lam, une des hôtesses de la compagnie aérienne, mais dans certaines situations, ça peut nous permettre de nous défendre et de protéger les autres passagers”.

La direction de la compagnie justifie cette initiative en affirmant qu’il y a en moyenne chaque semaine trois incidents à bord de ses avions, des incidents causés par des passagers mécontents ou agressifs. Dorénavant, ils n’auront qu‘à bien se tenir !