DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Israéliens, figés dans le souvenir de l'Holocauste

Vous lisez:

Les Israéliens, figés dans le souvenir de l'Holocauste

Taille du texte Aa Aa

Une fois par an, on commémore l’Holocauste, de Jérusalem à Auschwitz. Dans l’Etat hébreu, au son de la sirène, tout le monde s’arrête, pour penser à ceux qui ont été exterminés par les nazis.

Au mémorial de Yad Vashem, à Jérusalem, on a égréné les noms des victimes pendant deux jours, pour qu’elles ne soient pas juste un chiffre, terrifiant mais anonyme, six millions de morts.

Israël entreprend actuellement un grand travail de collecte de documents, pour que le souvenir persiste malgré la disparition peu à peu des rescapés des camps d’extermination : ils ne sont plus que 204 000 en 2011.

Certains étaient à Auschwitz-Birkenau. Environ 7.000 personnes ont participé à la Marche des Vivants dans l’ancien camp de la mort.