DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Que dit le monde arabe sur la mort d'Oussama Ben Laden ?

Vous lisez:

Que dit le monde arabe sur la mort d'Oussama Ben Laden ?

Taille du texte Aa Aa

Certains pays applaudissent, comme l’Arabie Saoudite qui “espère que son élimination va aider dans la lutte anti-terroriste”, d’autres s’insurgent.

Dans la bande de Gaza, le chef du gouvernement du mouvement palestinien Hamas, Ismaïl Haniyeh, a condamné le raid américain qui a tué le chef du réseau Al-Qaïda:

“Si cette nouvelle est vraie, nous pensons qu’il s’agit de la poursuite de la politique d’oppression américaine fondée sur l’effusion du sang des Arabes et des musulmans”.

En pleine crise, le gouvernement yéménite s’est félicité de l’annonce de la mort de Ben Laden, y voyant “le début de la fin” du terrorisme, alors que le réseau implanté dans le sud du pays la considérerait comme une “catastrophe”.

Dans les rues de Sanaa, les opinions divergent aussi:

“Sa mort est normale bien sûr. Le nom de cet homme est attaché à de nombreux méfaits, plus dommageables pour l’Islam que bénéfiques. Qu’est-ce-que je peux dire? Le tuer était justifié.”

“Le tuer sans justification, Ben Laden ou pas Ben Laden, verser du sang est interdit.”

“Si Oussam Ben Laden est vraiment mort et qu’il a été tué comme ils le disent, un millier d’Oussama Ben Laden va apparaître.”

En Libye, à Benghazi, devant le mur des martyrs, la population et les rebelles, occupés à se souvenir des centaines qui sont tombés dans la lutte contre le régime de Kadhafi, ont un avis partagé sur la mort du leader terroriste.

Il y a deux mois, Al Qaïda au Maghreb islamique avait assuré son soutien aux insurgés.