DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La répression des manifestations en Syrie se fait de plus en plus dure

Vous lisez:

La répression des manifestations en Syrie se fait de plus en plus dure

Taille du texte Aa Aa

Alors que les manifestations se poursuivent, notamment dans la ville de Deraa, point de départ il y a deux mois de la révolte populaire, les arrestations se comptent désormais par centaines tous les jours.

Les tirs sur la foule également se multiplient.

Les autorités syriennes ont donné quinze jours à ce qu’elles appellent les “membres de groupes terroristes” pour se rendre, mais les réseaux contestataires continuent d’appeler à manifester tous les jours. Des sit-in nocturnes doivent avoir lieu dans toutes les villes jeudi.

Deraa, désormais assiégée par l’armée et la police, serait le théâtre d’une pénurie grandissante de nourriture.

Les affrontements se sont étendus ce mardi à la ville de Banias, dont le centre est contrôlé par les manifestants, et des blindés ont été vus s’y déployant ce matin.

Enfin, selon certaines sources et sur ce que ces images semblent attester, certains éléments de l’armée syrienne commencent à fraterniser avec les contestataires.