DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

3 mandats d'arrêts demandés par la Cour pénale internationale contre des Libyens

Vous lisez:

3 mandats d'arrêts demandés par la Cour pénale internationale contre des Libyens

Taille du texte Aa Aa

Meurtres, persécutions, attaques contre des civils… Depuis le 15 février, le nombre de morts en Libye se compte désormais par milliers selon procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Luis Moreno-Ocampo.

Aux quinze pays du Conseil de sécurité il annonce qu’il va demander, dans quelques semaines, trois mandats d’arrêt en Libye, pour crime contre l’humanité.
 
“Parmi tous les incidents présentés aux juges, dit-il, on constate que les victimes des forces de sécurité sont des civils sans armes, et on n’a aucune preuve d’attaques contre les forces de sécurité.”
 
Luis Moreno-Ocampo a également alerté sur la situation humanitaire. Les travailleurs migrants, qui seraient plus de 530.000, sont les plus touchés. A Misrata on se bouscule pour atteindre le red star one, navire humanitaire attendu depuis 4 jours. Cette opération de l’Office Internationale des Migrations, pour sa 6e rotation, vient recharger du matériel médical et humanitaire. Il repart dans l’après-midi, avec environ 800 personnes à son bord : migrants, journalistes et blessés libyens. Sur la berge, de nombreux candidats au départ attendent leur tour.