DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

De l'eau pour les éléphants : chronique foraine et sentimentale dans l'Amérique des années 30


Etats-Unis

De l'eau pour les éléphants : chronique foraine et sentimentale dans l'Amérique des années 30

C’est une plongée hollywoodienne dans l’Amérique de la grande dépression. Une fresque sociale et romanesque, avec en tête d affiche Robert Pattinson, le vampire de Twilight. Il incarne ici Jacob, jeune recrue dans un cirque itinérant. Il devient soigneur d’une ménagerie, mais l’histoire se corse quand il tombe amoureux de Marlene (Reese Witherspoon).“De l’eau pour les éléphants”, signé David Lawrence, mise sur l’aventure et l’amour. Jeu risqué, forcément dangereux, dans l’ombre d’un inquiétant mari

qu’incarne Christopher Waltz, oscarisé pour son rôle dans Inglorious Batard.

“Tout a vraiment change depuis, dit-il. On me propose les meilleurs films, je peux choisir celui qui m’intéresse le plus.”

“Il est très intelligent, très talentueux,

estime le réalisateur Francis Lawrence

et c’est vraiment agréable de travailler et d‘échanger avec lui sur chaque scène, durant les répétitions ou sur le plateau.”

Cette distribution de choix a motivé le héros sentimental de Twilight :

“ Travailler avec Reese et Christopher; 2 acteurs reconnus parmi les meilleurs, c’est ce que j ai toujours recherché, c’est une forme de collaboration artistique qui te fait forcement progresser.”

Séduit par le script, une adaptation du best-seller de Sara Gruen, Robert Pattinson précise que sa rencontre avec l‘éléphante Tai, dont il tombe également amoureux, l’a convaincu d’accepter le rôle.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Palestine : la réconciliation accueillie avec enthousiasme