DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington hésite à diffuser les photos du corps de Ben Laden

Vous lisez:

Washington hésite à diffuser les photos du corps de Ben Laden

Taille du texte Aa Aa

Si les murs de cette maison pouvaient parler, ils permettraient d’en savoir un peu plus sur ce qui s’est vraiment passé dimanche soir ! Parce que jusque-là, les informations fluctuent concernant les circonstances de la mort de Ben Laden.

Hier, certains affirmaient que, lors de l’assaut des forces américaines, le chef d’Al-Qaïda s‘était servi de sa femme comme bouclier humain. Aujourd’hui, d’autres disent que la femme en question a été juste blessée mais pas tuée.

A lire :

Autre interrogation: Ben Laden était-il armé ?

Apparemment non, à en croire Jay Carney, porte-parole de la Maison-Blanche, alors qu’un autre officiel américain semblait dire le contraire la veille.

Difficile d’y voir clair, d’autant qu’on ne sait pas si on verra un jour la ou les photos du corps de Ben Laden. La Maison-Blanche hésite à publier ces clichés. Cette apparente tergiversation donne du grain à moudre à ceux qui doutent de la réalité de la mort de Ben Laden.

Les rumeurs et les spéculations vont bon train. Ainsi Peter King, parlementaire républicain, membre de la commission pour la sécurité intérieure. Il affirme que des informations sur la localisation de Ben Laden ont été obtenues grâce à la torture et notamment grâce à la simulation de noyade pratiquée sur deux prisonniers à Guantanamo. A demi-mots, les autorités concèdent que certains interrogatoires ont permis d’obtenir des renseignements. Mais d’ajouter aussitôt que les indices pour remonter jusqu‘à Ben Laden ont été amassés “au fil des années”.