DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Selon Strauss-Kahn, Athènes a négocié en douce l'aide du FMI

Vous lisez:

Selon Strauss-Kahn, Athènes a négocié en douce l'aide du FMI

Taille du texte Aa Aa

Les propos de Dominique Strauss Kahn sur la dette grecque ont jeté un froid à Athènes. La chaîne télévisée alpha a diffusé mardi soir une vidéo ou le président du FMI révèle que la Grèce négociait en douce une aide internationale dès la fin 2009, soit des mois avant la demande officielle.

“On avait quand même fait du travail avec les grecs pendant les mois précédents, on avait fait un travail sousterrain tout ça parce que les grecs eux souhaitaient l’intervention du FMI même si Papandreou pour des raisons politiques ne disait pas ça. Mais depuis le début, il m’avait téléphoné très tôt, au mois de novembre décembre de 2009 en disant on a besoin d’aide” dit-il dans la vidéo, extraite d’un entretien donné par Dominique Strauss-Kahn à Canal+ en France.

Certains dans le gouvernement grec se demandent pourquoi le dirigeant du FMI s’est laissé allé à un tel aveu.

D’autres estiment que le socialiste français veut se débarasser du problème grec avant de se présenter à la présidentielle.

L’opposition grecque estime, elle, que cette affaire atteste de la duplicité du gouvernement socialiste qui avait longtemps exclu tout recours à l’aide internationale.