DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte: première condamnation d'un ministre de Moubarak

Vous lisez:

Egypte: première condamnation d'un ministre de Moubarak

Taille du texte Aa Aa

Le procès a attiré les foules. L’ancien ministre égyptien de l’Intérieur, le redouté Habib al Adli, a écopé de 12 ans de prison et d’une amende de 2,5 millions de dollars.

L’ancien patron de la police, qui fut pendant une douzaine d’années l’un des hommes les plus puissants et les plus redoutés d’Egypte, a écouté la sentence dans une cage grillagée.

Habib al Adli a été reconnu coupable de blanchiment d’argent et d’enrichissement illicite au cours de ses fonctions.

Il fait par ailleurs l’objet d’un autre procès, pour des accusations selon lesquelles il aurait ordonné de tirer sur des manifestants durant la révolte anti-Moubarak.

C’est la première condamnation d’un haut responsable du régime de Moubarak, renversé le 11 février.