DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Britanniques votent pour ou contre un changement du mode de scrutin

Vous lisez:

Les Britanniques votent pour ou contre un changement du mode de scrutin

Taille du texte Aa Aa

Pour les partisans du “oui”, il s’agit d’abandonner le mode de scrutin actuel, majoritaire, à un tour, et favorisant les deux grands partis traditionnels. Ils plaident donc pour le scrutin alternatif, où chacun classerait les candidats selon ses préférences.

Peu enclins à voir les petites formations occuper l‘échiquier politique, les partisans du “non” stigmatisent notamment Nick Clegg, principal architecte du référendum. “Si vous voulez un système plus juste, un peu meilleur, où les membres du Parlement vous représentent davantage, votez oui”, clame le chef de file des lib-dem.

Si le débat n’a pas emballé les Britanniques jusque-là, il a attisé les divergences au sein de la coalition : les conservateurs appellent a voter “non”. “Le vote alternatif, estime le ministre des Affaires étrangères William Hague, ne signifie pas seulement que le candidat arrivé en seconde position peut l’emporter. Même le 3e peut gagner. Ce n’est pas ce que j’appelle la democratie.”

La division n‘épargne pas les travaillistes. Pour le leader de l’opposition Ed Milliband, ce référendum est aussi l’occasion de sanctionner la politique d’austérité du Premier ministre David Cameron. D’après les derniers sondages, 66 % des Britanniques seraient favorables au “non”.