DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libye : la Tunisie essuie des tirs

Vous lisez:

Libye : la Tunisie essuie des tirs

Taille du texte Aa Aa

Le poste frontière de Dehiba, en Tunisie. Chaque jour, des civils libyens le franchissent pour échapper aux combats.

Mais pour être à l’abri, il faut s’enfoncer dans les terres. Hier encore une dizaine d’obus de mortier tirés de Libye ont atterri près de Dehiba. Les combats entre les rebelles et les forces libyennes ont débordé plusieurs fois en territoire tunisien cette semaine.

Nombre de civils viennent de Zintan, pilonnée par les fidèles du colonel Khadafi selon les insurgés. Ces derniers, qui ont tourné ces images, tentent de maintenir un corridor pour l’acheminement de vivres jusqu‘à la ville. La zone a été bombardée par l’Otan. D’après les rebelles, deux hélicoptères de Tripoli transportés par des camions auraient été détruits.

Hier à Rome, le groupe de contact sur la Libye a annoncé la création d’un fonds spécial pour aider les insurgés. L’argent sera notamment prélevé sur les avoirs libyens gelés dans les pays étrangers, et financera l’aide humanitaire.

Le Régime de Tripoli a aussitôt crié au scandale. Le vice-ministre libyen des affaires étrangères,

Khaled Kaim, a qualifié l’utilisation des fonds gelés de “piraterie en haute mer”.