DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tokyo exige la fermeture de la centrale nucléaire de Hamaoka

Vous lisez:

Tokyo exige la fermeture de la centrale nucléaire de Hamaoka

Taille du texte Aa Aa

Le principe de précaution amène le gouvernement nippon à des mesures fermes en matière de nucléaire. Deux mois après l’accident de Fukushima, les autorités exigent la fermeture d’une autre centrale, celle de Hamaoka, dans une zone à fort risque sismique. Le Premier ministre Naoto Kan a sommé la société qui exploite le site de stopper les réacteurs.

“ Concernant le risque de pénurie d‘électricité, je crois que nous pouvons surmonter le problème en demandant à tous les Japonais un effort pour économiser de l‘énergie et faire un usage plus modéré de l‘électricité “ a-t-il déclaré.

Hamaoka est située à moins de 200 km au sud-ouest de Tokyo. La société Tepco a par ailleurs signalé une anomalie dans le système de refroidissement dans la centrale de Kashiwazaki-Kariwa, dans l’ouest, la plus grande au monde.

Le plus souvent invisibles dans les médias nippons, l’empereur Akihito et l’impératrice Michiko ont visité pour la deuxième fois une zone dévastée par le séisme et le tsunami du 11 mars. Ils se sont rendus à Kamaishi, dans le gymnase d’une école élémentaire servant d’abri pour les sinistrés. L’occasion de les réconforter. Le couple impérial a prévu de visiter la préfecture de Fukushima mercredi prochain.