DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Déroute électorale pour les Lib-Dem après un an de pouvoir

Vous lisez:

Déroute électorale pour les Lib-Dem après un an de pouvoir

Taille du texte Aa Aa

Le parti de Nick Clegg a été puni par les électeurs britanniques. Ces derniers ont rejeté par référendum la réforme du mode de scrutin. Une défaite cinglante doublée d’une raclée aux élections locales.

La formation de centre-gauche a perdu de très nombreux sièges municipaux et le contrôle de plusieurs mairies dont celle de Sheffield.

Un résultat qui a relancé les appels à la rébellion à l’image de cet élu lib-dem de Nottingham : “Je pense que Nick Clegg est désormais discrédité en tant que leader du parti. Aussi afin de relancer les Lib-Dem, nous avons besoin d’un nouveau leader, j’appelle donc Nick Clegg à démissionner”, lance solennellement cet élu de Nottingham.

Les lib-dem de Nick Clegg semblent être les dindons de la farce politique depuis leur entrée controversée dans la coalition au pouvoir avec les conservateurs il y a un an. David Cameron, le premier ministre tory a lui accru les positions de son parti sur fond de cure d’austérité drastique.

Autre donnée importante de ces scrutins, la percée spectaculaire du Parti national écossais qui a remporté la majorité absolue au parlement d’Edimbourg. Il a immédiatement promis d’organiser un référendum sur l’indépendance de la région.