DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les forces libyennes visent les civils à Misrata selon Amnesty International

Vous lisez:

Les forces libyennes visent les civils à Misrata selon Amnesty International

Taille du texte Aa Aa

Dans un rapport publié vendredi, Amnesty International accuse le régime libyen de commettre des crimes de guerre à Misrata. Cette ville, tenue par les rebelles, est pilonnée sans relâche par les forces loyalistes. Elles viseraient notamment les quartiers résidentiels avec des missiles Grad, des bombes à fragmentation et des obus d’artillerie. Des tireurs embusqués prendraient également pour cible des civils.

« Dès qu’ils nous ont vus, ils ont commencé à tirer avec des mortiers et des roquettes. Ça a mis le feu aux transformateurs électriques et aux voitures », raconte un homme qui vient d‘échapper au bombardement d’une compagnie d‘électricité dans laquelle il se trouvait.

Les combats à Misrata auraient fait plusieurs centaines de morts, dont de nombreux civils. La ville est coupée du reste du pays. Et les blessés sont difficilement acheminés vers les hôpitaux.