DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Albanie : des municipales à l'enjeu national

Vous lisez:

Albanie : des municipales à l'enjeu national

Taille du texte Aa Aa

La démocratie albanaise à l‘épreuve des urnes.

Plus de trois millions d’inscrits étaient appelés à désigner leurs maires et conseillers municipaux ce dimanche.

Un scrutin surveillé de près par 5.000 observateurs, pour la plupart accrédités par l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe.

“Longue vie à l’Albanie et à la démocratie”, s’est écrié un électeur, une fois son devoir accompli.

Le premier ministre conservateur Sali Berisha, ici à l’image, espère que ces municipales confirmeront la victoire de son camp aux législatives de 2009.

L’opposition socialiste ne l’a jamais reconnue et boycotte les travaux parlementaires. Son leader, le maire sortant de Tirana, Edi Rama, est en lice pour un quatrième mandat dans la capitale.

Le bras de fer entre Berisha et Rama paralyse la vie politique albanaise depuis près de deux ans. Il a frôlé la crise ouverte le 21 janvier à Tirana quand quatre personnes ont été tuées par balles en marge d’une manifestation de l’opposition.