DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : l'armée fait barrage entre coptes et musulmans

Vous lisez:

Egypte : l'armée fait barrage entre coptes et musulmans

Taille du texte Aa Aa

L’armée égyptienne reste déployée en force dans le quartier populaire d’Imbaba au Caire.

De violents affrontements entre chrétiens et musulmans y ont fait neuf morts et plus de 140 blessés hier soir. Les plus sanglants se sont produits autour d’une église copte, attaquée par des musulmans au motif qu’une chrétienne voulant se convertir à l’Islam y était cloîtrée.

“C‘était une attaque préméditée, estime ce chrétien blessé dans les affrontements, ils ont incendié une église après l’autre. C‘était certainement planifié.”

Une autre église du quartier a été incendiée. Au pouvoir depuis la chute du président Moubarak en février, les militaires ont tiré en l’air pour séparer les deux camps.

“C’est le résultat de l’insécurité, estime un autre témoin. Des gens liés au précédent régime veulent générer un conflit interconfessionnel. Je veux dire que personne, chrétien ou musulman, n’oserait mettre le feu à une église. C’est l’ancien régime qui est responsable de ça.”

Les Coptes d’Egypte représentent près de 10 % d’une population de 80 millions d’habitants, la plus grande minorité chrétienne au Moyen-Orient.

Le 31 décembre, la communauté avait été visée par un attentat qui avait fait 21 morts à Alexandrie.

Leur sentiment d’insécurité s’est aggravé avec la montée en puissance du mouvement fondamentaliste salafiste, à la faveur du changement de régime.