DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sanglante mutinerie dans une prison de Bagdad

Vous lisez:

Sanglante mutinerie dans une prison de Bagdad

Taille du texte Aa Aa

Une mutinerie dans une prison de Bagdad, en Irak, s’est soldée par la mort de 18 personnes : dix membres présumés d’Al Qaida, sept policiers et un haut responsable chargé de la lutte contre le terrorisme.

Un membre présumé d’Al Qaida, Houthaifa al-Bataoui s’est emparé de l’arme d’un lieutenant qu’il a abattu avant de libérer neuf autres codétenus. Mais les évadés ont ensuite été tués par les forces spéciales.

La tuerie relève de sérieuses failles dans le dispositif de sécurité dans la mesure où la prison fait partie d’un complexe du ministère de l’Intérieur.

L’un des proches de l’officiel tué, Abu Haider Al-Agaili, s’en étonne : “ Comment ont-ils pu se procurer des armes au sein du ministère de l’Intérieur ? Et comment ont-ils pu ouvrir les portes de la prison et laisser les détenus partir ? “

Houtaifa al-Bataoui, surnommé “l‘émir de Bagdad”, a été abattu lors de la mutinerie. Il était notamment accusé d‘être le cerveau de l’attaque contre la cathédrale syriaque catholique de la capitale irakienne en octobre dernier. 44 personnes avaient péri.