DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

66 ans après la Russie se souvient

Vous lisez:

66 ans après la Russie se souvient

Taille du texte Aa Aa

Ce n’est qu’aujourd’hui que la Russie célèbre officiellement la fin de la Seconde Guerre mondiale. Mais Dmitri Medvedev n’a pas attendu pour rendre hommage aux vétérans. Dimanche, le président russe s’est rendu au Musée central des Forces armées de Moscou. L’occasion d‘évoquer un projet qui lui tient à coeur. Medvedev voudrait créer des jeux militaro-patriotiques pour les générations à venir. Un programme qui n’est pas sans rappeler les exercices obligatoires à l‘école durant l‘ère soviétique, du masque à gaz au tir en passant part l’entretien d’une Kalachnikov.

Ailleurs en Europe, c’est hier que le 66e anniversaire de la fin de la guerre a été célébré. En France, Nicolas Sarkozy a choisit la ville de Port-Louis pour rendre hommage aux résistants bretons qui ont vécu les dernières heures de combat de ce conflit.

Seul incident, l’intervention d’un élu qui a fini en garde à vue pour avoir critiqué la politique gouvernementale.

Une commémoration particulièrement émouvante en Autriche, à Mauthausen, sur le site de l’ancien camp de concentration. 7 000 personnes venues des quatre coins du monde pour rendre hommage aux 100 000 victimes exécutées ici par les nazis.