DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Devant les juges, Silvio Berlusconi joue à nouveau les victimes

Vous lisez:

Devant les juges, Silvio Berlusconi joue à nouveau les victimes

Taille du texte Aa Aa

Convoqué à Milan pour une audience du procès Mills où il est accusé de corruption de témoin, le chef du gouvernement italien a traité la magistrature de son pays de cancer de la démocratie, et ce alors même que les Italiens commémorent aujourd’hui les victimes du terrorisme, parmi lesquelles de nombreux juges.

“Ce que nous demandons, a t-il déclaré à la radio, c’est qu’on lance une enquête parlementaire sur la présence au sein de la magistrature d’une association à but criminel et subversif”.

Silvio Berlusconi, jugé en ce moment pour trois affaires, a choisi comme stratégie la contre-attaque systématique. Mais en s’en prenant aux juges italiens au moment même où ceux-ci sont célébrés comme derniers remparts face à la mafia et au terrorisme, le Cavaliere est peut-être cette fois allé trop loin.