DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sanglante répression des manifestations à Homs en Syrie


Syrie

Sanglante répression des manifestations à Homs en Syrie

La ville de Homs en Syrie est la cible depuis ce mercredi d’une opération sécuritaire, selon ses habitants.

Depuis ce mardi soir en effet, des tirs d’armes automatiques et de mortier sont entendus dans certains quartiers de la ville et villages alentour.

Des chars ont également été vus dans Homs. L’agence officielle syrienne a annoncé qu’un soldat et un officier avaient été tués… Côté manifestants, elle annonce qu’“un certain nombre de membres des groupes terroristes et armés ont été abattus”.

A l’instar de Deraa, où tout a commencé, la contestation populaire se développe dans d’autres villes syriennes, et c’est le cas également à Qamishli, où des membres des Jeunesses kurdes s’en sont mêlés et ont manifesté mardi soir en signe de solidarité avec les manifestants anti-Bachar el-Assad.

Et, enfin, comme un geste envers les manifestants, les autorités syriennes ont annoncé la mise en place une commission chargée de rédiger d’ici deux semaines une “nouvelle loi électorale en Syrie conforme aux critères internationaux”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Golf : l'adieu à Ballesteros