DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un diagnostic précoce pour combattre la thalassémie

Vous lisez:

Un diagnostic précoce pour combattre la thalassémie

Taille du texte Aa Aa

De plus en plus sophistiqué, l’examen pré-natal permet de détecter tous types de maladies fœtales. Des scientifiques italiens de Palerme, en Sicile, ont mis au point un examen qui permet de déceler une anomalie du sang appelée thalassémie et qui est très répandue dans le bassin méditerranéen ainsi qu’en Asie du sud-est. Des échantillons de liquide cœlomique sont prélevés autour du fœtus à partir de la deuxième semaine de grossesse.

“ En passant par le canal vaginal et grâce à l‘échographie, on extrait un échantillon de ce liquide. Dans ce liquide, il y a des cellules fœtales isolées que l’on traite ensuite selon une procédure particulière pour obtenir l’ADN; ADN que l’on utilise ensuite pour diagnostiquer la maladie », explique Aurélio Maggio, directeur du département hématologie de l’hôpital de Palerme.

On appelle cette procédure la coelosynthèse. Cette intervention doit être réalisée au début de la grossesse avant que le liquide cœlomique ne se mélange avec le liquide amniotique. Un mélange des liquides augmente les risques d’un mauvais diagnostique.

“ Le diagnostic précoce ouvre la voie à une interruption volontaire de grossesse. C’est mieux qu’un avortement thérapeutique après la 10ème semaine, dans la mesure où il suffit de prendre un médicament», souligne Aurélio Maggio

Le diagnostique précoce représente un espoir pour combattre cette grave maladie appelée également anémie méditerranéenne.