DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Croatie sous le feu de projecteurs

Vous lisez:

La Croatie sous le feu de projecteurs

Taille du texte Aa Aa

Le premier ministre croate, Jadraka Kosor, tente avec acharnement de faire de son pays le 28ème Etat membre de l’UE. Mais l’Union européenne n’a toujours pas la conviction que cette nation des Balkans en a fait assez pour lutter contre la corruption et le crime organisé. Kosor estime que l‘époque des “intouchables”, à l’image de son prédécesseur, M. Ivo Sanader, recherché pour corruption, était désormais révolue.

Dans le même temps, un récent sondage indique que seul 1/4 des Croates souhaite rejoindre l’UE. Une annonce survenue après la condamnation par un tribunal international, de Ante Gotovina, à 24 ans de prison pour crimes de guerre. Les Croates considèrent l’ancien général comme leur plus grand héros de la guerre des Balkans.

De son côté, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán estime qu’une adhésion de la Croatie permettra de dynamiser l’UE. Son pays a rejoint l’Union lors du “Big Bang” de 2004, qui avait vu l’intégration de 10 pays, la plupart en provenance de l’ancien bloc de l’Est.

Pour débattre de ces questions, Chris Burns s’est entouré de Piotr Kaczynski, responsable de l’intégration institutionnelle et politique de l’UE du Centre for European Policy Studies, d’Andrej Plenkovic, Secrétaire d‘État Croate à l’intégration européenne,et de David Campbell-Banneman, membre du Groupe Europe libertés démocratie au Parlement Européen.