DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lorca, peur sur la ville

Vous lisez:

Lorca, peur sur la ville

Taille du texte Aa Aa

Lorca ville blessée. Vingt-quatre heures après le séisme qui a frappé la localité espagnole, pelleteuses et secouristes sont en action. 10% des édifices ont été endommagés. De nombreuses maisons fissurées, menacent de s‘écrouler.

Le dernier bilan fait état de 9 morts et plus de 120 blessés. Un tiers des 90.000 habitants ont passé la nuit dehors par crainte de répliques.

Près de 15.000 personnes ont été chassées de chez elles. Des camps de tentes ont été installées, des hôpitaux de campagne. Les ministres de la Défense et de l’Intérieur se sont rendus sur place; le chef du gouvernement fait part de sa solidarité : “Nous allons avoir beaucoup de travail. D’abord nous devons aider tous ceux qui ont perdu leur maison. On ne sait pas encore combien il y en a. Et puis nous allons aussi avoir beaucoup de travail pour tout reconstruire”.

Première action concrète: l’armée est venue prêter main forte aux secours.

Le séisme, le plus meurtrier en Espagne depuis 1956, a précipité au sol des façades anciennes, des corniches, des bâtiments des 16ème et 17ème siècle ont été partiellement détruits.

Des experts sont en train d‘évaluer les dégâts et de déterminer les maisons qui présentent un danger.