DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Soulagement et déception pour les familles des victimes de Demjanjuk

Vous lisez:

Soulagement et déception pour les familles des victimes de Demjanjuk

Taille du texte Aa Aa

Un verdict satisfaisant, du soulagement, ce sont les premières réactions des familles des victimes après la condamnation de John Demjanjuk.

Comme tout au long des 18 mois de son procès, il est resté muet lorsque la Cour lui a proposé de s’exprimer avant le verdict. “Le fait qu’il soit resté silencieux pendant le procès, ça le rend encore plus faible explique Vera Dejong qui a perdu des membres de sa famille à Sobibor, car il a peur de parler et il ne veut pas parler. Il n’est pas arrivé à nous regarder dans les yeux. Nous on pouvait le faire mais lui ne l’a pas fait.”

Effarim Zuroff, le responsable du centre Simon Wiesenthal, spécialisé dans la traque des anciens nazis, est profondément déçu par sa libération. Pour autant, cette condamnation est symbolique:

“Ce verdict est un message important sur la responsabilité européenne dans l’Holocauste. Au niveau éducatif, c’est très important pour les gens de voir qu’aujourd’hui encore les faits de l’Holocauste remontent à la surface à un moment où les gens questionnent ces faits.”