DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : des policiers sanctionnés pour des violences pendant les manifestations anti-austérité

Vous lisez:

Grèce : des policiers sanctionnés pour des violences pendant les manifestations anti-austérité

Taille du texte Aa Aa

Plusieurs policiers grecs ont été sanctionnés à la suite de brutalités commises pendant les manifestations contre l’austérité mercredi à Athènes.

Des milliers de personnes ont d’ailleurs défilé jeudi dans la capitale grecque pour protester contre les violences policières.

Plusieurs personnes ont été hospitalisées. Un homme se trouve dans un état critique mais stable ont indiqué des sources médicales. Une autre personne a été victime d’un violent matraquage à la tête. Une jeune manifestant a dû être opéré pour une perforation de la rate. Une quinzaine de policiers ont aussi été blessés dans les affrontements.

Les policiers suspendus sont des membres des forces anti-émeutes.

Ils ont été identifiés grâce à une vidéo postée sur YouTube. Celle-ci montre au moins quatre d’entre eux s’acharnant à coups de matraque et de pieds sur la tête d’un manifestant à terre.