DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trafic d'organes: Belgrade veut une enquête mandatée par l'ONU

Vous lisez:

Trafic d'organes: Belgrade veut une enquête mandatée par l'ONU

Taille du texte Aa Aa

Obtenir du Conseil de sécurité de l’ONU qu’il ordonne une enquête internationale sur un trafic d’organes présumé pendant le conflit au Kosovo. C’est ce que réclament les Serbes. Ils estiment que cette enquête ferait partie intégrante du processus de réconciliation entre la Serbie et le Kosovo. Un rapport a évoqué un prélèvement d’organes sur des prisonniers serbes en 1999.

Le Premier ministre kosovar a souligné que son pays n’avait rien à cacher. “Nous apportons notre soutien entier aux autorités judiciaires, a ajouté Hashim Thaci. Nous offrons une pleine coopération et un soutien fort à l’autorité de la loi des institutions internationales”.

Le rapport brandi dans cette affaire est celui de Dick Marty, rapporteur sur les droits de l’homme du Conseil de l’Europe. Il évoque des enlèvements, des disparitions, des exécutions et un trafic d’organes dans des camps de prisonniers serbes en Albanie. Le document dresse un lien entre Hashim Thaci et d’anciens dirigeants de l’Armée de libération du Kosovo.

Avec AFP