DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libye : les opposants sécurisent les alentours de Misrata

Vous lisez:

Libye : les opposants sécurisent les alentours de Misrata

Taille du texte Aa Aa

Après avoir pris le contrôle de l’aéroport de Misrata et repoussé une contre-offensive des troupes gouvernementales, les opposants au colonel Kadhafi ont poursuivi leur progression, à la fois vers l’ouest et l’est de la ville portuaire. Ils sont arrivés dans un premier village, Tavarga. Puis à Tamina. Récupérant ce qu’ils pouvaient. Comme des munitions dans les camions abandonnés par les soldats. Leur objectif : contrôler un périmètre suffisamment vaste autour de Misrata pour que l’armée de Kadhafi ne puissent plus tirer de roquettes sur la troisième ville du pays.

Les rebelles espèrent bien pouvoir mener leur offensive jusqu‘à Tripoli. Mais rien de tel pour l’instant. Seuls les avions de l’OTAN ont la capacité d’atteindre la capitale. Et ils ne se privent pas de le faire en bombardant des cibles “uniquement militaires”, assure l’Alliance atlantique. Tandis que le gouvernement accuse l’OTAN de viser des civils.

A l’Est, à Brega, ville tenue par les forces loyalistes, onze imams tués dans une frappe aérienne de l’OTAN devaient être enterrés samedi. L’OTAN a dit “regretter toute perte de vie civile”… tout en précisant “ne pas pouvoir confirmer la validité de ces affirmations” du gouvernement libyen.

Le colonel Kadhafi a, lui, déclaré aller bien. Dans un message audio diffusé par la télévision d’Etat, il a expliqué ne pas craindre les bombardements “parce que des millions de Libyens me portent dans leur coeur”, a-t-il affirmé.