DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Silvio Berlusconi : les élections locales et les "belles femmes"

Vous lisez:

Silvio Berlusconi : les élections locales et les "belles femmes"

Taille du texte Aa Aa

Silvio Berlusconi, souriant et presque provocateur, à la veille d‘élections considérées comme un test. Le chef du gouvernement italien a fait activement campagne pour que son parti, le PDL, remporte le scrutin local qui se déroule ces dimanche et lundi. Affaibli par des scandales sexuels, Berlusconi a néanmoins déclaré tout sourire hier lors d’un meeting : “Je m’attendais à voir une très belle femme présenter les orateurs”.

Près de 13 millions d‘électeurs sont appelés à élire leur maire dans 1300 communes et villes, dont celle de Naples. Naples où les déchets s’accumulent à nouveau dans les rues. Le camp Berlusconi espère évincer la gauche de la mairie napolitaine.

Exaspéré, ce résident souhaite un vote de protestation. “En fait, Naples ne devrait pas voter du tout pour protester. C’est indécent d’avoir le même problème de déchets depuis 20 ans.”

Milan est un enjeu de taille. Certains analystes estiment qu’une défaite de la droite dans la capitale économique ferait tomber le gouvernement de Berlusconi. La campagne est tendue entre Letizia Moratti, mairesse sortante, et son principal adversaire, Giuliano Pisapia, candidat de la gauche.

C’est aussi à Milan que Berlusconi devrait se rendre lundi dans le cadre du procès Mills où il est accusé de corruption.

Avec AFP