DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Solar Impulse : premier vol international sans faute, et sans carburant

Vous lisez:

Solar Impulse : premier vol international sans faute, et sans carburant

Taille du texte Aa Aa

Un immense oiseau silencieux qui se pose à Bruxelles, et un exploit pour l’avion à énergie solaire.

13 heures de vol, et 500 km parcourus, c’est le premier vol international de Solar Impulse, puisque l’appareil a pour la première fois franchi les frontières de la Suisse.

“Ca y est !, s‘écrit Bertrand Piccard, le fondateur du projet, Solar Impulse est en Belgique, et ça a été des mois de travail pour l‘équipe entière afin de coordonner le vol, d’avoir les permissions, d’avoir l’avion prêt.”

“L’idée du projet, rajoute le pilote et co-fondateur André Borschberg, est de démontrer que la technologie qui est à notre disposition aujourd’hui sur cet avion peut être achetée par n’importe qui, et ces technologies nous permettent de voler avec la puissance d’une petite moto.”

Solar Impulse a décollé tôt ce vendredi matin de Payerne, dans l’ouest de la Suisse, avec ses 12.000 cellules solaires qui lui permettent de voler en moyenne à 70 km/h.

C‘était son cinquième vol depuis le lancement du projet en 2003. Prochain défi, un tour du monde en 2013, avec un prototype de plus grande taille…