DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Malgré les consignes, l'armée tue encore en Syrie

Vous lisez:

Malgré les consignes, l'armée tue encore en Syrie

Taille du texte Aa Aa

En Syrie, les consignes officielles sont de ne pas tirer sur les manifestants, et pourtant, c’est toujours le cas. Au moins neuf personnes ont été tuées hier et avant hier. Nombre d’entres elles dans la ville de Tall Kalakh. Les forces de l’ordre l’encerclent depuis hier matin. Des milliers de personnes y avaient manifesté la veille.

Conséquence de l‘étau qui se resserre sur Tall Kalakh, un millier de personnes aurait fui hier au Liban voisin.

A Deraa, point de départ de la contestation, c’est encore des funérailles. Dans les régions investies par l’armée, la situation est “tragique”, disent les témoins. Les arrestations se poursuivent aussi. Pour la première fois depuis deux mois, 12 partis kurdes ont lancé un appel commun au gouvernement pour qu’il cesse d’utiliser la violence contre les manifestants.