DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Photographes à Cannes - 3/8 : "Cannes, c'est cinq fois la Berlinale en terme de travail et d'ambiance"

Vous lisez:

Photographes à Cannes - 3/8 : "Cannes, c'est cinq fois la Berlinale en terme de travail et d'ambiance"

Taille du texte Aa Aa

Pendant tout le festival de Cannes 2011, les photographes postés au tapis rouge, ceux qui rôdent dans les rues de la ville, les éditeurs photos qui travaillent dans l’ombre des paillettes nous racontent leur quotidien… Comment travaille-t-on, comment mange-t-on, comment dort-on à Cannes ? A lire tous les jours : les témoignages de pros de l’agence de photo Getty Images.

Christine Pettinger, éditrice :

“Je travaille avec une équipe de photographes des trois structures (Getty Images, Wire Image et Film Magic), des techniciens et une dizaine d‘éditeurs. En tout, nous sommes environ 45 personnes à Cannes. Moi, je m’occupe des accès et du planning des photographes : où ils vont et quand, pour photographier qui. Je cherche les informations : qui est où, dans quelle fête, sur quelle plage, à quel hôtel, à quelle heure… Je cale aussi des rendez-vous pour des portraits pour les donner ensuite aux photographes. Mes outils de travail sont donc un Blackberry, un téléphone portable français et un ordinateur évidemment.”

“Les deux premiers jours ont été les plus durs. Tout le monde essayait de tout planifier pour toute la durée du festival mais maintenant tout roule. Sauf imprévu. Par exemple, ce matin Brad Pitt avait une heure de retard pour son photocall. Du coup, il a fallu refaire tout le planning, reprendre les rendez-vous que les photographes ont raté à cause de son retard etc. Mais ça va, je suis là pour ça ! Je connaissais déjà la plupart des photographes qui travaillent ici, notamment deux Français qui couvrent la Berlinale avec moi chaque année et des Italiens rencontrés à la Mostra de Venise. Ils sont très pros donc ça me facilite la tâche. C’est très agréable de travailler avec eux. Je trouve ça magique d’envoyer des photographes quelque part puis de voir arriver les photos et finalement de les retrouver dans les magazines et les journaux.”

“L’ambiance dans le bureau est très bonne et en musique. Nous sommes en général une vingtaine dans le bureau, au sous-sol du Palais des Festival. On a suffisamment de place sauf en fin de journée lorsque tous les photographes rentrent. Je commence en général vers 9h30, 10h du matin avant le premier photocall de 11h. Le soir, les dernières projections se terminent vers minuit, 1h du matin ; ce qui veut dire qu’on finit vers 3h ou 4h. Les soirs où il y a une fête, l’un d’entre nous reste et la soirée peut alors se terminer très tard. Aujourd’hui par exemple, quelqu’un est resté jusqu‘à 6h du matin ! Heureusement nous sommes logés à l’hôtel, on peut bien profiter de nos 6h de sommeil. Lorsqu’on rentre le lit est fait, tout est propre.”

“A Berlin, je fais à peu près la même chose mais ici l‘équipe et le festival sont beaucoup plus grands. Je dirais que Cannes, c’est cinq fois la Berlinale en terme de travail et d’ambiance. Le festival de Berlin a lieu en février : il fait froid, il fait gris, parfois il y a de glace dans les rues. L’ambiance est beaucoup moins glamour et il y a moins de stars. Cannes, j’adore. La mer, l’air marin… En plus, j’ai déjà vécu en France dans les années 90. J’aime la façon de vivre et d‘être des Français.”


Christine Pettinger

Christine Pettinger est éditrice chez Getty Images. Elle s’occupe de la section “divertissement” pour les régions de langue allemande : Allemagne, Suisse et Autriche. A Cannes, elle gère la trentaine de photographes des agences Getty Images (séances officielles), Wire Image (soirées et fêtes) et Film Magic (celebrity sighting). Elle s’occupe de leur fournir les informations et les accès nécessaires, gérer les relations avec le personnel du festival ou encore caler des rendez-vous pour des portraits avec des stars ou des équipes de film.
Elle a commencé sa carrière en France, chez France 3 et Arte dans les années 90 avant de rentrer en Allemagne où elle a travaillé dans des rédactions photo de plusieurs journaux.
Dans son travail, elle aime voyager et être en contact avec de nombreux photographes. Ses journées ne se ressemblent pas et l’ambiance est très colorée.
Ce festival de Cannes est son premier.

Le festival de Cannes sur le site de Wire Image
www.wireimage.com

Le festival de Cannes sur le site de Getty Images
www.gettyimages.com

Découvrez notre dossier

A venir mardi – Rollo Ross

Rollo Ross est producteur vidéo pour Getty Images. Il a déjà couvert 14 festivals de Cannes.
Ce londonien capture sur vidéo tout ce qui est incontournable lors de ce festival qu’il considère comme “un événement showbiz tentaculaire”.
Son travail consiste à traquer les grands noms du cinéma, éditer les vidéos et les envoyer au bureau afin qu’elles soient diffusées dans le monde entier.
Après 11 ans pour l’agence APTN, c’est la troisième année qu’il couvre le festival de Cannes pour Getty Images.
Il nous a confié qu’au fil du temps, il a fini par trouver plusieurs “coins secrets”, des planques où il a de fortes chances de pouvoir filmer des images que personne d’autre ne pourra avoir.