DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

DSK, grand absent du sommet de l'Eurogroupe

Vous lisez:

DSK, grand absent du sommet de l'Eurogroupe

Taille du texte Aa Aa

Les démêlés judiciaires du patron du FMI ne changent rien à la politique d’aide aux pays européens en difficulté. C’est ce discours qui a prédominé ce lundi à Bruxelles où se tenait une réunion de l’Eurogroupe, à laquelle devait participer Dominique Strauss-Kahn.

Pour Christine Lagarde, ministre française de l‘économie et des finances, cette affaire ne remet pas en cause les négociations en cours.

“Je ne peux que me réjouir que le dialogue se poursuive entre la Banque centrale européenne, la Commission et le FMI qui sera bien sûr représenté, nous avons des problèmes sérieux à évoquer concernant notamment le plan de soutien au Portugal, le financement de la Grèce, c’est ce que nous allons examiner.”

Le Portugal, dont le plan de sauvetage pourrait être entériné ce lundi par les ministres européens des finances. L’aide avoisinerait alors les 78 milliards d’euros, le tiers réglé par le FMI.

“Par ailleurs, le FMI, comme d’autres organisations aussi, est suffisamment bien organisé pour pouvoir faire face à l’absence temporelle de son patron, a indiqué Wolfgang Schäuble, ministre allemand des finances.”

Les discussions se sont poursuivies ces derniers jours entre experts du FMI, de la BCE et de la Commission européenne. Amadeu Altafaj, porte-parole de la Commission, explique que le paquet fiscal dédié à Lisbonne, tout comme l’aide à la Grèce et à l’Irlande, restent d’actualité.

“Ceci ne devrait pas avoir d’impact quelconque pour les programmes pour la Grèce, l’Irlande et pour le Portugal.”

Et pour pallier à l’absence du directeur général du FMI, c’est sa directrice générale adjointe chargée de l’Europe, qui a été mandatée sur place.