DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

DSK inculpé, la Grèce s'inquiète

Vous lisez:

DSK inculpé, la Grèce s'inquiète

Taille du texte Aa Aa

En grêce le patron du FMI est devenu une figure populaire, qu’il s’agisse du banquier conspué il y a un an par des milliers de manifestants ou du pompier pressant l’Europe de soutenir la Grèce. Dans les kiosques athéniens la nouvelle de son arrestation fait la une. “La femme de ménage bloque la Grèce”, “Sexe, emprunts et garanties” titraient lundi matin les quotidiens, qui à l’instar de nombreux médias, se demandent si Athènes ne vient pas de perdre un allié.

“J’aimerais croire que ce n’est pas inquiétant pour nous, estime un citoyen, parce que l’Europe a ses propres politiques et le FMI aussi, donc je ne pense pas que la démission de Dominique Strauss-Kahn, qui a des chances de se produire, ait beaucoup d’impact sur notre situation.”

L’avion duquel a été débarqué DSK devait le mener en Europe, avec à l’ordre du jour, une éventuelle deuxième phase dans le processus d’aide à la Grèce : nouvelles mesures d’austérité, nouvelles privatisations, ces hypothèses devaient être abordées en compagnie d’Angela Merkel.

Pour sauver la Grèce de la faillite, il y a un an, le FMI avait mis sur la table 30 milliards d’euros, le plus gros prêt jamais débloqué par l’institution. L’Allemagne, très réticente au départ, a fini par mettre la main à la poche, et les grecs voient en DSK l’allié, l’europhile social et démocrate, qui a su convaincre.