DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le sang a coulé comme jamais pour la Nakba

Vous lisez:

Le sang a coulé comme jamais pour la Nakba

Taille du texte Aa Aa

12 morts et des centaines de blessés, les Palestiniens bouclés en Cisjordanie jusqu‘à ce soir minuit…

Les commémorations de ce que le monde arabe appelle la “Nakba”, “la catastrophe”, c’est-à-dire la création d’Israël, ont tourné au drame.

Les manifestations n’ont jamais été aussi sanglantes.

Sur le plateau du Golan, l’armée israélienne a ouvert le feu sur des Palestiniens venus de Syrie et du Liban. Des incidents frontaliers très graves.

“Ce sang précieux n’aura pas été versé en vain, a réagi le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, parce que ce sang a été versé pour la libération et les droits du peuple palestinien.”

En Egypte, au Caire, une manifestation contre la Nakba a également tourné à l‘émeute. Devant l’ambassade d’Israël, des affrontements ont opposé manifestants et policiers. Au moins 24 personnes ont été blessées.

La Nakba s’est traduite par l’exode d’environ 760000 Palestiniens en 1948.

C’est le point de départ de la question des réfugiés, actuellement au nombre d’au moins quatre millions et demi avec leurs descendants. Question qui empoisonne les pourparlers de paix israélo-palestiniens.

Par ailleurs, on apprend aujourd’hui qu’Israël a autorisé la reprise des transferts des fonds appartenant aux Palestiniens, gelés depuis l’accord de réconciliation entre le Hamas et le Fatah.