DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La réunion de l'Eurogroupe dominée par l'affaire DSK

Vous lisez:

La réunion de l'Eurogroupe dominée par l'affaire DSK

Taille du texte Aa Aa

Les grands argentiers de la zone euro acceptent le principe d’une nouvelle aide financière à la Grèce lors d’une réunion de l’Eurogroupe, hier à Bruxelles. Un sommet marqué par l’absence du patron du FMI. Dominique Strauss-Khan fut l’un de ceux qui avaient réussi à convaincre Berlin d’aider Athènes.

Réaction du président de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker : “Voir le Directeur général du Fonds monétaire international quitter les locaux de police, les mains menottées, m’a profondément attristé. Je n’arrive pas à comprendre ce qui s’est passé, donc je suis triste. Cela me rend triste”.

Si Jean-Claude Juncker prend de la distance, d’autres souhaiteraient déjà trouver un successeur à Dominique Strauss-Khan. Le temps presse. La Grèce pourrait bénéficier d’un nouveau prêt, comme l’explique notre correspondant Sergio Cantone : “Certains membres de l’Eurogroupe intensifient leurs pressions sur la Grèce. Ils veulent qu’Athènes accélère le rythme des privatisations mais Athènes craint de sombrer dans une révolte sociale. Le pays risque également de voir sa dette restructurée s’il ne répond pas aux exigences de l’Eurogroupe”.