DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La succession de Strauss-Kahn à la tête du FMI est ouverte

Vous lisez:

La succession de Strauss-Kahn à la tête du FMI est ouverte

Taille du texte Aa Aa

La question de la succession de Dominique Strauss-Kahn à la tête du FMI est désormais ouvertement posée.

L’américain John Lipsky, N°2 du FMI qui a pris la direction générale par intérim assurait régulièrement la direction de l’institution lorsque le directeur général était absent. Mais John Lipsky ne demandera pas le renouvellement de son mandat qui expire au mois d’aout. Donc il ne devrait pas y avoir de solution interne.

En fait, les pays émergents cherchent à bousculer le statu quo qui veut que le poste de Directeur général revienne à un européen. Les candidats potentiels sont d’actuels ou d’anciens ministres des finances.

Au candidat turc Kemal Dervis, à l’indien Montek Singh Ahluwalia et au mexicain Agustin Carstens, on ajoutera le ministre sud-africain des finances de 1996 à 2009 : Trevor Manuel.

Parmi les candidats européens on spécule sur les chances de Chrstine Lagarde, Gordon Brown ou bien encore de l’allemand Peer Steinbrück.

La Chine vise plutôt un poste de directeur général adjoint au FMI.

“La sélection pour la prochaine direction générale du FMi devrait être basée sur l‘équité, la transparence et la méritocratie, a affirmé la porte parole du ministère chinois des affaires étrangères, ajoutant : la Chine et les Etats Unis devraient

construire un partenariat équitable”.

Les pays émergents qui réclament depuis des années une meilleure représentation au sein du FMI – et qui vont bientôt l’obtenir – pourraient voir un des leurs devenir le prochain directeur général de l’institution.