DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un francophone désigné pour former un gouvernement en Belgique

Vous lisez:

Un francophone désigné pour former un gouvernement en Belgique

Taille du texte Aa Aa

La rencontre entre Albert II et Elio Di Rupo au palais royal scelle une nouvelle étape vers la résolution de la crise politique belge, et pas la moindre : le souveraine belge a désigné lundi soir le chef du parti socialiste francophone belge, comme “formateur”. Si sa mission aboutit, il deviendra le premier francophone à la tête du gouvernement belge depuis 32 ans. S’il réussit… Car depuis les législatives de juin 2010, les initiatives s’enchainent, les impasses demeurent. Elio Di Rupo, chargé de la préformation d’un gouvernement en juillet 2010, échoue en septembre. Des médiateurs se succèdent, le dernier en date,le chrétien démocrate flamand Wouter Beke, planche sur la réforme des institutions fédérales. Mais les difficultés persistent et le ras le bol se cristallise avec la révolution des frites : rassemblements festifs
sous le signe de la frite nationale, et de l’aberration. La belgique bat, le 29 mars dernier, le record du monde de la plus longue crise politique, détenu jusque-là par l’Irak. Selon le quotidien national “Le soir”, la mission confiée à Elio Di Rupo est “quasi impossible”, car elle se résume à “concilier l’inconciliable”.