DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pour échapper à la répression, les Syriens fuient vers le Liban

Vous lisez:

Pour échapper à la répression, les Syriens fuient vers le Liban

Taille du texte Aa Aa

Dans le sud-ouest de la Syrie, les habitants de Tall Kalakh ont fui en masse vers le Liban voisin. La ville est quotidiennement en proie à la violence, à la répression menée par le régime, répression qui a déjà fait de très nombreuses victimes.

Depuis le début du soulèvement quelque 4.000 Syriens ont traversé la frontière pour trouver refuge.

Dernièrement, certains ont pris leur courage à deux mains, et ont décidé de porter des vivres à ceux qui n’ont pas réussi à quitter la localité. Ainsi cet homme destine son pain aux personnes âgées, il laisse éclater sa colère : “C’est du terrorisme. Ils nous détruisent, ils détruisent Tall Kalakh, les corps s’entassent dans la rue, les maisons et les mosquées sont bombardées, détruites.”

Les réfugiés racontent que depuis le Liban, ils peuvent entendre quotidiennement le bruit des armes des forces de sécurité qui mènent les attaques dans la région.